A7i

A7i

Centrafrique : le Parlement de transition n'enquêtera pas sur la gestion du don angolais

 [La rédaction|Mis à jour|jeudi 30 octobre 2014  ]

cspcnt.png
 

La commission d'enquête parlementaire sur la gestion du don angolais par les autorités centrafricaines ne verra pas le jour. Le Conseil national de transition a annoncé mardi avoir renoncé à sa mise en place.

"Angolagate" suite… et fin ? "Les conseillers nationaux de transition ont décidé de surseoir à la mise en place de la commission d'enquête parlementaire prévue sur la gestion du don angolais", a déclaré mardi 28 octobre à la radio d'Etat Patrick-Thierry Akoloza, rapporteur du Conseil national de transition (CNT), le Parlement provisoire centrafricain.

Une décision prise "à la suite de l'intervention de la communauté internationale et plus particulièrement celle du médiateur international dans la crise centrafricaine (le président congolais Denis Sassou Nguesso, ndlr) et dans un souci d'apaisement", a-t-il précisé.

Une délégation de la médiation internationale avait appelé à l'apaisement lors d'une visite à Bangui le 18 octobre.

Après les révélations de Jeune Afrique sur la gestion pour le moins opaque d'un quart des 10 millions de dollars de Luanda, le CNT avait exigé des explications, soumettant le gouvernement à la question pendant deux jours à la mi-octobre, mais celui-ci n'a pas vraiment répondu sur le fond.

©JA|AFP



30/10/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres