A7i

A7i

Centrafrique :déclaration du Collectif «Touche pas à ma Constitution », suite au remaniement et la publication de la liste des membres du Gouvernement de Mahamat Kamoun III.

ctpam1.png
 

ctpam2.png
Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG, Coordonnateur Général du Collectif « Touche pas à ma Constitution »

 

A l’issue du remaniement et la publication de la liste des membres du Gouvernement de Mahamat Kamoun III,

Le Collectif « Touche pas à ma Constitution » membre actif de la société civile déclare ce qui suit :

Vu le chronogramme des futures élections établies avec le consentement de toutes les Force vives de la Nation,

Vu la volonté des Centrafricaines et de l’ensemble de la Communauté Internationale qui veulent absolument le retour imminent à l’Ordre Constitutionnel,

Vu le climat de l’insécurité entretenue et devenue étant comme un nouveau fond de commerce politique en Centrafrique.

Au regard de la situation actuelle que connait la République Centrafricaine, le Collectif « Touche pas à ma Constitution » défenseur des valeurs républicaines prend position pour dénoncer tout  d’abord la volonté  délibérée des Autorités de la Transition qui veulent faire usage de la méthode machiavélique afin de solliciter une nouvelle prolongation de la Transition.

Pour éviter de tomber dans une situation de vide constitutionnel qui va encore infliger des nouvelles souffrances inadmissibles au peuple centrafricain, le Collectif en appelle à la vigilance de la Communauté Internationale et des Centrafricains en particulier de tout mettre en œuvre pour contraindre les Autorités de la Transition d’organiser dans le délai prévu les élections groupées.

Par ailleurs, le Collectif demande aux principaux responsables politiques de prendre clairement position par rapport aux agissements des Autorités Transitoires qui  veulent maintenir le pays dans ce chaos.

 

Fait à  Paris le 21. 07. 2015

Le Coordonnateur Général.

Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG.

 

-         A Son Excellence Monsieur le Secrétaire Général de l’ONU,

-         A Son Excellence Monsieur  le Président en Exercice de la CEEAC,

-         A  Son Excellence Monsieur de la Commission Européenne,

-         Son Excellence Monsieur le Président de la République Française,

-         La presse.



22/07/2015

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres