A7i

A7i

Centrafrique: 23,5 tonnes de stupéfiants saisis et détruits

 DORGUE.png

[La rédaction|Mis à jour| 9 juin 2015 ]

Les douanes centrafricaines ont saisi 23,5 tonnes de stupéfiants et de faux médicaments, qui ont été publiquement détruits, lundi à Bangui, sous la supervision de la directrice générale des douanes, Rachelle Ngakola, et du directeur général de la gendarmerie nationale, M. Bertrand Damango.La plus grande quantité des stupéfiants a été saisie sur deux axes menant vers le Cameroun et la République démocratique du Congo (RDC), deux pays frontaliers de la RCA.

La criminalité et les violences qui perdurent encore à  Bangui sont souvent le fait de jeunes agissant sous l’effet des stupéfiants qui sont parfois consommés publiquement dans la capitale centrafricaine sans ce que les individus qui en consomment ne soient inquiétés par la police.

L’absence des forces de sécurité dans la ville a contribué à  aggraver le phénomène, même si situation semble toutefois se normaliser avec le retour de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national.

 

© APA

 



09/06/2015

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres