A7i

A7i

Catherine Samba-Panza signale ‘‘des avancées » dans la sécurité en RCA

 csp10.jpg

 [Mise à jour|28mai 2014]-La présidente de la transition en Centrafrique, Catherine Samba-Panza, a déclaré, mercredi à Brazzaville, que sous sa direction ‘’des avancées » ont été obtenues dans son pays en matière de sécurité, soulignant que l’objectif principal des autorités centrafricaines est d’arriver à l’instauration totale de la sécurité afin de procéder à l’organisation des élections.
 »Au plan sécuritaire des avancées ont été observées depuis que je suis est à la tête de l’Etat Centrafricain, c’est-à-dire en janvier 2014. A Bangui et même à l’intérieur du pays, la sécurité a connu des avancées, mais on n’est pas encore arrivé au point zéro (…) la
question sécuritaire demeure ‘’, a notamment dit Catherine Samba-Panza, à son arrivée à Brazzaville, en fin de matinée, pour une visite de travail de 84 heures.

S’adressant à la presse au salon d’honneur de l’aéroport de Maya-Maya, peu après l’accueil du président congolais Denis Sassou N’Guesso, Samba-Panza a ajouté que  »l’objectif de la transition est d’organiser les élections. Il appartient aux autorités de la transition de tout mettre en œuvre pour que les conditions sécuritaires, politiques et sociales soient réunies et qu’on arrive à ces élections décidées pour-2015 ».

Pour sa part, le président congolais, médiateur dans la crise centrafricaine, a déclaré :  »nous déployons toute l’énergie en donnant le maximum, c’est ce que nous tentons de faire. Nous n’épargnons aucun effort pour maintenir le contact avec les autorités centrafricaines. Nous maintenons les contacts avec l’UA, avec la communauté internationale, de manière général, à travers le groupe international de suivi qui a tenu d’ailleurs plusieurs réunions, ici à Brazzaville et ailleurs ».

‘’Nous pensons que la République centrafricaine est une partie de nous-mêmes, donc nous faisons tout ce qui est notre possible pour que la paix et la sécurité reviennent en Centrafrique pour que les institutions démocratiques se remettent en place et surtout le peuple centrafricain qui est aujourd’hui éparpillé retrouve la paix et la dignité », a-t-il dit.

Il ajouté :  »nous épargnons aucun effort pour cela en tant que médiateur mais aussi en notre qualité de chef d’un Etat de la sous région et voisin en plus ».

 

©APA



28/05/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres