A7i

A7i

Bangui : un chef de quartier passé à tabac par des hommes armés non identifiés

 seleka7.png

 

Bangui-[Mise à jour|16 mai 2014]-Le chef de quartier de Ngongono dans le 8ème arrondissement de Bangui, a été agressé mardi 13 mai, par des hommes armés non identifiés. La victime a été dépouillée de tous ses biens. Son état de santé se détériore.

 

Selon les explications d’un membre de la famille, la victime était sur une moto dans un cortège qui revenait du cimetière de Gobongo. « Les assaillants se sont organisés et ont créé un incident. Lorsque le conducteur du taxi moto et le chef de quartier ont été renversés, aussitôt les assaillants les ont entraînés dans une concession derrière l’ENERCA de Gobongo», a précisé le témoin.

 

«Je les ai suivis. Malheureusement, ces hommes armés ont constaté ma présence, m’ont menacé sévèrement. Je suis obligé de rebrousser chemin. J’ai alerté sa famille. Lorsque son épouse est arrivée sur les lieux, ces brigands se sont dispersés», a affirmé la même source sous couvert d’anonymat.

 

Selon les brèves explications de son épouse, la victime aurait été ligotée et ses biens ont été emportés. «Ses deux téléphones portables et de l’argent dont le montant n’est pas connu, ont été volés par ses agresseurs. Mon mari a eu la vie sauve grâce à l’appel de notre voisin qui a suivi les faits. Je l’ai ramené à la maison dans un état de santé inquiétant », a déploré son épouse.

 

L’état de santé de cette autorité demeure fragile, malgré les soins reçus. Interrogé par le RJDH, la victime ne pouvait pas parler, puisqu’elle ressent encore des douleurs thoraciques.

 

 

©RJDH



16/05/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres