A7i

A7i

Afrique du Sud: Oscar Pistorius sous le feu des questions

afrique du sud.jpg

(Par RFI publié le 15-04-2014) -En Afrique du Sud, Oscar Pistorius, jugé pour le meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp il y a un peu plus d’un an, a encore vécu une journée difficile ce lundi 14 avril. Il a à nouveau été soumis au contre-interrogatoire du procureur Gerrie Nel, qui tente de démontrer que la version du meurtre accidentel est un tissu de mensonges.

Oscar Pistorius a subi ce lundi près de quatre heures d’interrogatoire musclé. D’une petite voix, l’athlète raconte pour la énième fois comment il s’est rendu dans sa salle de bains cette nuit-là, avant de tirer sur la victime à travers une porte fermée. À chaque détail, le procureur l’arrête, le questionne, remet en cause sa version. Pourquoi le jean de la victime était-il par terre ? Pourquoi ses sandales étaient-elles du mauvais côté du lit ? Pourquoi n’a-t-il pas attendu qu’elle réponde avant de tirer ?

À chaque fois, le procureur repart à l’attaque, accuse Pistorius de mentir et de changer sa version. « Votre défense a maintenant changé, monsieur. Vous voyez, monsieur Pistorius, vous allez maintenant devoir donner beaucoup de réponses. Et vous savez pourquoi, monsieur Pistorius ? Parce que vous savez très bien que vous avez tiré sur Reeva. »

L’athlète craque. Et s’effondre. « Je n’ai pas tiré sur Reeva. » L'audience est suspendue à plusieurs reprises. Dans la salle, les deux familles assises l’une à côté de l’autre sanglotent. L’interrogatoire d’Oscar Pistorius devrait se poursuivre jusqu'à la fin de la semaine.



15/04/2014

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 540 autres membres